Organisateur

MJC - Villeurbanne
MJC - Villeurbanne
Téléphone
04 78 84 84 83
Email
contact@mjc-villeurbanne.org

Autres organisateurs

CEPES - Collectif d'Education Populaire
Email
lepasdecote@protonmail.com
Billetterie en ligne

Lieu

MJC Villeurbanne
MJC Villeurbanne
Villeurbanne
Catégorie

Plus d'Infos

Billetterie en ligne

Date

26 - 27 Avr 2024

Heure

10h00

Festival Le Pas de Côté

Vendredi 26 et samedi 27 avril

Le festival Le Pas de Côté fête l’éducation populaire !

Deux jours d’ateliers participatifs, créatifs et engagés pour se rencontrer, se questionner et partager autour de l’éducation populaire.

Cette année, une quinzaine d’ateliers, tables-rondes et conférences gesticulées porteront sur les méthodes et l’histoire de l’éducation populaire, l’éducation affective et sexuelle, l’enfance face aux changements climatiques, la domination adulte, les mobilisations citoyennes, l’art dans les luttes populaires, et de nombreuses autres thématiques actuelles.

Événement éducatif, culturel et festif, le Pas de Côté c’est aussi des moments conviviaux, des repas partagés et des spectacles en fin de journée. La chorale féministe des Branlheureuses, le rap engagé d’Arval, le slam puissant de Rima et la fanfare enflammée des Fat Ducks viendront embraser la MJC Villeurbanne à partir de 21h le vendredi et samedi soir.

Événement à prix libre, le festival ouvrira ses portes le vendredi à partir de 10h et le samedi à partir de 9h, et jusqu’à 23h30 pour profiter des événements prévus en soirée.

Repas végétariens cuisinés sur place et à prix libre – bar à bières, vins et softs de qualité.

Au programme

Vendredi 26 avril à 10h00 : ouverture du festival

De 10h à 18h, une formation sur l’histoire de l’éducation populaire animée par l’association Entre Autres, à la journée, sur inscription.
Pour nourrir nos imaginaires vers des futurs désirables, un atelier de Labo-Fiction se tiendra de 14h à 18h, pour créer de nouveaux récits politiques. 

A 18h, deux événements pour apprendre et se questionner :

> La conférence gesticulée de Rebecca Guillot : “Les Grumeaux, une histoire d’acné”. Les crèmes, médecins, remarques à deux balles, hormones de synthèses et programmes naturels, vous n’aurez ni mon argent, ni ma honte. Je suis venue avec mes boutons et des crêpes pour vous raconter une autre vision de l’acné.

> L’enfance face aux crises écologiques : une table ronde de professionnel.les et militant.es pour les droits des enfants, la démocratie à hauteur d’enfant et la classe dehors. 🌱

Suivi d’un apéro partagé : softs et bières en vente sur place, et diner végé à prix libre. 

De 20h à 21h, nous découvrons un patchwork d’anecdotes gesticulées : des récits intimes et politiques. L’anecdote gesticulée est la petite sœur de la conférence gesticulée. Elle permet une courte analyse politique d’un sujet qui nous tient à cœur, par le tressage de savoirs théoriques et de savoirs liés à son vécu, pour créer un spectacle politique qui dure 10 à 20 minutes. Lors de ce patchwork gesticulé vous entendrez parler endométriose, de burn out, de culture du viol.

De 21h à 23h, on termine la journée avec la chorale féministe, militante et autogérée des Branlheureuses.
Force collective et chants de lutte.

Samedi 27 avril : Le festival bat son plein !

A partir de 9h, venez participer à la fresque des résistances ! Pour avoir une meilleure compréhension des systèmes de domination, des mouvements de résistance, des modes d’action et des cultures de résistances à l’œuvre aujourd’hui – 3h d’atelier – 6 à 8 personnes.

Vivez aussi des animations pédagogiques pour faire vos premiers pas en éducation populaire : débat mouvant, porteur de parole, arpentage… 🤸  par Lyon à Double Sens !

Pour les plus aguerri·es, un espace d’échange de pratiques autour de la posture d’animation vous passionnera tout autant !

A 12h30, un repas partagé est proposé par les bénévoles de l’événement, à base de bons produits bios et locaux. Repas à prix libre et conscient. 

🕓 En début d’après-midi, plusieurs activités au choix :

 « Animer le quartier ou changer la société ? » : une table-ronde sur le rôle de l’éducation populaire aujourd’hui. De 14h à 16h, vec Adeline de Lépinay, l’association Mme Ruetabaga et l’équipe du centre social de Cusset.

– Un cercle de parole sur le rôle du soin dans les luttes, avec la revue Silence et leur dernier numéro “Prendre soin de nous dans les luttes”

– Un escape-game pédagogique créé pour notre festival ! #adofriendly

– Une formation à l’anecdote gesticulée par les Tumultueuses : faire de son récit de vie un témoignage politique captivant, commun et unique à la fois, de 14h à 17h.

– De 15h à 18h, un atelier d’écriture et de lectures partagées pour exprimer sa créativité.

– Une Rivière du doute : sexualités, genre et société : les participant.e.s sont invité.e.s à échanger ensemble, sur les questions de vie affective et sexuelle. La Rivière du doute permet de s’entraîner à construire un argumentaire et passer de l’opinion à la réflexion sur des sujets de société. De 16h à 18h par l’association Hélices

– Une conférence gesticulée en phase-test sur les Propagandes modernes 🗣 par Théophile Guéroult, de 16h à 18h, viens donner ton avis !

Tout au long de l’après-midi nous accueillons :

  • Des animations sportives originales : futsal et kinball
  • Un stand d’initiation à la sérigraphie avec l’Atelier Chalopin
  • Des ateliers de co-réparation de matériels électroniques et vélos, avec l’Atelier Soudé
  • Des stands associatifs engagés, et la librairie La Gryffe

A 18h30, la fin de journée s’ouvre avec une nouvelle conférence gesticulée : « C’est pour ton bien ma chérie » écrite et présentée par Camille Pasquier. Mineur… « moindre, accessoire, inférieur, secondaire ». Une catégorie sociale, construite, qui n’a de place dans notre société qu’en tant qu’objet à protéger, à former pour un futur éloigné, et non comme sujet au présent, contributeur, penseur et libre. Enfouie par nos conditionnements, elle est difficile à reconnaître. Pas à pas, elle émerge.

A 19h30, un spectacle immersif accompagne l’apéro : “Une réunion au café Orcière” pour plonger dans la révolte des Canuts à Lyon et ses questionnements politiques. Fresque collective écrite par François Hien, durée 30 min.

Suivi d’un repas partagé à prix libre, cuisiné collectivement avec des produits bios et locaux. 

A partir de 21h, la scène est confiée à des artistes locaux et engagés, pour des émotions féministes et écologistes en musique. A 22h, la piste s’embrase et l’atmosphère s’échauffe avec la fanfare Fat Ducks festive et endiablée ! 🎷🎵

Fin de la soirée à 23h30

Entrée à prix libre et conscient, repas à prix libres, consommations au bar à prix fixe.

Étiquettes :

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *